Installer XBackBone avec Docker

Installer XBackBone avec Docker

Table des matières

XBackBone est vraiment sympathique comme gestionnaire de fichiers! Il a l'air de rien à première vue, mais il est très efficace et léger.

Soit vous l'utilisez en local ou vous l'exposez sur le web.
Si vous voulez exposer ce service il faudra le lier à un domaine, et l'idéal serait avec un vrai SSL certifié. Soit avec Cosmos ou NPM, ou comme vous avez l'habitude.

⚡Caractéristiques

  • Prend en charge tous les types de téléchargement depuis ShareX.
  • Générateur de configuration pour ShareX.
  • Faible empreinte mémoire.
  • Prise en charge de plusieurs backends : stockage local, AWS S3, Google Cloud, AzureBlob Storage, Dropbox, FTP(s).
  • Téléchargement de fichiers Web.
  • Le code télécharge la coloration syntaxique.
  • Lecteur Web de téléchargements vidéo et audio.
  • Visionneuse PDF.
  • Page d'aperçu des fichiers.
  • Prise en charge des thèmes Bootswatch.
  • Thème réactif pour une utilisation mobile.
  • Prise en charge multilingue.
  • Gestion des utilisateurs, fonctionnalités multi-utilisateurs, rôles et quota de disque.
  • Téléchargements publics et privés.
  • Système de journalisation.
  • Partager sur Telegram.
  • Linux pris en charge via un script généré personnalisé par utilisateur (serveur et bureau).
  • Téléchargements directs à l’aide des commandes curl ou wget.
  • Prise en charge des liens d'images directes sur Discord, Telegram, Facebook, etc.
  • Mises à jour du système sans FTP ni CLI.
  • Installateur Web facile.
  • Authentification LDAP.
  • Système d'enregistrement.
  • Système de marquage automatique des téléchargements.
  • Téléchargez des balises avec des balises personnalisées pour la catégorisation.

L'installation

  1. Créez votre docker-compose.yml:
sudo nano docker-compose.yml
  1. Collez ça dedans en prenant soin d'adapter le port et les volumes suivant votre configuration:
services:
  xbackbone:
    image: lscr.io/linuxserver/xbackbone:latest
    container_name: xbackbone
    environment:
      - PUID=1000
      - PGID=1000
      - TZ=Etc/UTC
    volumes:
      - /srv/appdata/xbackbone/config:/config
    ports:
      - 8444:80
      - 4435:443
    restart: unless-stopped
  1. On installe l'application:
docker-compose up -d

ou avec docker-compose V2:

docker compose up -d
  1. Rendez-vous sur l'ip:port, suivant l'IP de votre serveur local et du port choisi, 8444 & 4435 par défaut. On va préférer le HTTPS:
https://ip:4435

Terminer l'installation

Au premier lancement de la page web de l'application vous aurez à créer votre compte administrateur. Notez que dans la partie Storage Driver vous pourrez choisir d'autres moyens de stockage externes.

Validez en cliquant sur Install:

On entre les informations de son compte utilisateur, on valide en cliquant sur Login:

Voici l'interface de base:


Activer le mode sombre

Rendez-vous dans System:

Je choisis le thème Dracula (mais il y en a plein d'autres):

On enregistre son choix avec Apply:

C'est déjà plus joli non?


Changer la langue

Toujours dans System, vous avez l'option Enforce language, dans mon cas je choisis le français et je valide avec Apply:

Parfait! La langue est changée:


Augmenter la taille des fichiers joints

De base, vous ne pourrez envoyer que des fichiers de 2 MB. C'est peu à notre époque.

Pour augmenter la taille il va falloir éditer le fichier php-local.ini. Quand vous êtes dans le dossier ou est installé XBackBone:

sudo nano /config/php/php-local.ini

On ajoute ces deux lignes pour pouvoir, par exemple, autoriser l'envoi de fichier de 1 Go:

upload_max_filesize = 1G
post_max_size = 1G

On enregistre le fichier et on redémarre XBackBone:

docker restart xbackbone

On vérifie que la valeur est bien changée:

C'est tout bon. 😀


Envoyez des fichiers

Cliquez sur Téléverser:

Cliquez sur Cliquez ou déposez vos fichiers ici pour les téléverser:

Le fichier est bien envoyé:

Sur l’accueil on peut constater qu'il y a plusieurs options à droite du fichier. Dans l'ordre des icônes:

  • Ouvrir (si c'est une vidéo ou tout fichier qui peut directement être ouvert)
  • Télécharger
  • Copier le lien (pour un partage)
  • Cacher (ne rend pas le fichier public)
  • URL personnalisée
  • Supprimer

Gestion des utilisateurs

Vous pouvez gérer des utilisateurs et leurs donner des droits. Rendez-vous dans la partie Utilisateurs:

Cliquez sur Créer un utilisateur et remplissez suivant vos souhaits. Valider en cliquant sur Sauvegarder:


zarev

🐧 Passionné de self-hosting, je partage ce que je connais et me nourris des connaissances des bonnes âmes qui partagent avec moi. Soutenons l'utilisation des apps open source et leurs développeurs.

Vous pourriez aussi aimer