Installer PsiTransfer avec Docker
PsiTransfer

Installer PsiTransfer avec Docker

Table des matières

Si vous cherchez une solution simple pour partager des fichiers avec rétention, PsiTransfer fera très bien l'affaire. Pas de fioritures, cette application va à l'essentiel et est très intuitive. Concrètement vous n'avez même pas à gérer directement le nettoyage des fichiers. Quand la date de rétention arrive à son terme, le fichier sera automatiquement viré du serveur. Même chose pour le téléchargement unique. Dans tous les cas, vous n'avez rien à faire.

⚡Caractéristiques

  • Pas de compte, pas de connexion
  • Interface réactive adaptée aux mobiles
  • Prend en charge de nombreux et très gros fichiers (Streams ftw)
  • Mises à jour et téléchargements pouvant être repris (tus.io)
  • Définir une heure d'expiration pour votre bucket de téléchargement
  • Téléchargements uniques
  • Téléchargez tous les fichiers sous forme d'archive zip/tar.gz
  • Aperçu du fichier de style modal
  • Liste de téléchargement protégée par mot de passe

L'installation

  1. Créez votre docker-compose.yml:
sudo nano docker-compose.yml
  1. Collez ça dedans en prenant soin d'adapter le port et les volumes suivant votre configuration:
version: '3.9'
services:
    psitransfer:
        image: psitrax/psitransfer
        restart: unless-stopped
        volumes:
            - /srv/appdata/psitransfer/data:/data
        environment:
            - PSITRANSFER_ADMIN_PASS=secret
        ports:
            - 3000:3000

Veillez à changer secret par un mot de passe, une chaîne de mots,...
Dans le cas ou vous voulez supprimer les lignes:

environment:
    - PSITRANSFER_ADMIN_PASS=secret

Ce n'est pas un problème, vous n'aurez simplement pas accès à la partie admin. Vous verrez plus bas que c'est n'est pas forcément indispensable.

  1. On installe l'application:
docker-compose up -d

ou avec docker-compose V2:

docker compose up -d
  1. On va donner les bonnes permissions sur le dossier data:
sudo chown -R 1000 /srv/appdata/psitransfer/data
  1. Rendez-vous sur l'ip:port, suivant l'IP de votre serveur local et du port choisi, 3000 par défaut:
http://ip:3000/

Page admin

Première chose à dire sur cette partie, c'est plus une page d'indication qu'une page à réglages. Enfin, du moins, c'est comme ça que je l'ai perçu.

Pour joindre la page admin il faut simplement ajouter /admin à l'URL de votre instance.

Elle ne sert pas à grand chose finalement. C'est simplement pour voir le "découpage" des fichiers.

Pour le reste c'est une prise en main immédiate.

zarev

🐧 Passionné de self-hosting, je partage ce que je connais et me nourris des connaissances des bonnes âmes qui partagent avec moi. Soutenons l'utilisation des apps open source et leurs développeurs.

Vous pourriez aussi aimer