Installer Web-Check avec Docker
Web-Check

Installer Web-Check avec Docker

Table des matières

Web-Check va vous permettre d'analyser un site en profondeur.
Cela peut-être utile afin vous aider à comprendre, optimiser et sécuriser facilement votre site internet.


Obtenez un aperçu du fonctionnement interne d'un site Web donné : découvrez les vecteurs d'attaque potentiels, analysez l'architecture du serveur, affichez les configurations de sécurité et découvrez les technologies utilisées par un site.

Actuellement, le tableau de bord affichera : informations IP, chaîne SSL, enregistrements DNS, cookies, en-têtes, informations sur le domaine, règles d'exploration de recherche, plan de page, emplacement du serveur, registre de redirection, ports ouverts, traceroute, extensions de sécurité DNS, performances du site, trackers, associés noms d'hôtes, empreinte carbone. Restez à l'écoute, j'en ajouterai d'autres bientôt !

⚡Caractéristiques

  • Informations IP.
  • Chaîne SSL.
  • Enregistrements DNS.
  • Cookies.
  • Règles d'exploration.
  • En-têtes.
  • Mesures de qualité.
  • Emplacement du serveur.
  • Hôtes associés.
  • Chaîne de redirection.
  • Enregistrements TXT.
  • Statut du serveur.
  • Ports ouvert.
  • Traceroute.
  • Empreinte carbone.
  • Informations sur le serveur.
  • Recherche Whois.
  • Informations sur le domaine.
  • Extensions de sécurité DNS.
  • Fonctionnalités du site.
  • Sécurité stricte du transport HTTP.
  • Serveur dns.
  • Pile technologique.
  • Pages répertoriées.
  • Sécurité.txt.
  • Pages liées.
  • Balises sociales.
  • Configuration de la messagerie.
  • Détection du pare-feu.
  • Fonctionnalités de sécurité HTTP.
  • Historique des archives.
  • Classement mondial.
  • Détection de blocage
  • Détection des logiciels malveillants et du phishing.
  • Suites de chiffrement TLS.
  • Configuration de sécurité TLS.
  • Simulation de prise de contact TLS.

L'installation

  1. Créez votre docker-compose.yml:
sudo nano docker-compose.yml
  1. Collez ça dedans en prenant soin d'adapter le port et les volumes suivant votre configuration:
version: '3.9'
services:
  web-check:
    container_name: Web-Check
    image: lissy93/web-check
    ports:
      - 3444:3000
    restart: unless-stopped
  1. On installe l'application:
docker-compose up -d

ou avec docker-compose V2:

docker compose up -d
  1. Rendez-vous sur l'ip:port, suivant l'IP de votre serveur local et du port choisi, 3444 par défaut:
http://ip:3444

Entre le nom d'un site web et cliquez sur Analyse!:

zarev

🐧 Passionné de self-hosting, je partage ce que je connais et me nourris des connaissances des bonnes âmes qui partagent avec moi. Soutenons l'utilisation des apps open source et leurs développeurs.

Vous pourriez aussi aimer